RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


Burkina : la Chine Taïwan offre deux hélicoptères pour lutter contre le terrorisme

D 7 juin 2017     H 08:30     A Toute info     C 0 messages


Le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Jean Claude Bouda a présidé une cérémonie de remise d’hélicoptères initiée par la république de Chine Taïwan, le mardi 6 juin 2017 à Ouagadougou. C’est dans le cadre de la coopération militaire qui existe entre les deux Nations.

Ce sont au total deux hélicoptères de type UH-1H que le chef d’Etat major de l’armée de terre des forces armées chinoises, le général Hsin-Jung Wang a offert à l’armée burkinabè au nom du gouvernement taïwanais ce mardi 6 juin 2017. Il s’agit d’un geste qui entre dans le cadre de la coopération militaire entre le Burkina Faso et la république de la Chine Taïwan si on en croit le général Hsin-Jung Wang. Il estime que la réception de ces engins permettra au gouvernement burkinabè l’accomplissement futur de ses missions de paix, d’aide humanitaire et de lutte contre la criminalité. Etant sur la même longueur d’onde que son invité, le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Jean Claude Bouda a estimé que les deux engins vont renforcer la flotte aérienne de l’armée de l’air burkinabè. « Ils seront d’un appui certain pour les forces armées nationales du Burkina Faso, surtout dans la lutte farouche qu’elles mènent contre le terrorisme dans la partie Nord du pays » a-t-il souligné. S’il le dit c’est parce qu’il connait les capacités des hélicoptères qu’il n’a pas manqué de relever. Si on l’en croit, il s’agit des engins de fabrication américaine. Estimés à un coup global de huit millions de dollars, le ministre en charge de la défense a relevé que chaque hélicoptère a la capacité de prendre trois mitrailleuses, 14 hommes pour six civières, 1760 kg de matériel, etc.
Le général taïwanais Hsin-Jung wang a rappelé que ce geste de la république de la Chine Taïwan est le fruit de la grande amitié qui unie les deux peuples à savoir burkinabè et taïwanais. Il confie que le Burkina Faso est l’une des relations amies des plus solides que la Chine Taïwan a en Afrique et cela depuis 1994 et souligne par la même occasion que depuis cette date jusqu’à nos jours, les deux pays entretiennent des rapports d’ordre militaire établis sur des bases amicales et de coopérations. Son hôte partage cet avis et c’est par plaisir qu’il a cité quelques exemples à savoir : la présence d’un attaché de défense dans chacun des deux pays, la participation régulière de cadres militaires burkinabè aux séminaires annuels organisés par la Chine Taïwan, la présence de hauts cadres burkinabè militaires aux manœuvres militaires organisées annuellement à Taïpé, le soutien en équipement de la république de Chine aux forces armées nationales burkinabè, la formation et le perfectionnement du personnel militaire des forces armées nationale dans les écoles militaires taïwanaise, etc. Il est également revenu sur des projets déjà acquis entre les deux Nations et dont les réalisations sont programmées pour 2017 et 2018 à savoir : la construction d’un champ de tires à Kamboinsé dont les travaux sont en voix d’achèvement. La réalisation d’un simulateur de tires à Bobo Dioulasso dont la livraison est en cours, la livraison en cours de 750 gilets par balles et des casques de protection, etc.

Thierry KABORE

TOUTE INFO, Quotidien burkinabè en ligne

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document