RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Toute l’actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


EDUCATION ET EMPLOI : l’Institut supérieur de management et d’entrepreneuriat (ISME) lance un projet de 150 bourses d’études

D 12 juin 2018     H 08:00     A Toute info     C 0 messages


L’institut supérieur de management et d’entrepreneuriat (ISME) a présenté au public un projet de bourse d’excellence dont pourront bénéficier les étudiants inscrits dans l’établissement. Lors d’une cérémonie de lancement qu’ils ont organisée le samedi 9 juin dernier, les premiers responsables de l’institut ont procédé à une remise d’attestations de bourses à des élèves méritants, sous le regard du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, représenté par le professeur André Jules Ilboudo.

Former des diplômés capables de s’auto employer. Voilà qui devrait changer la donne dans le système d’enseignement au Burkina Faso. L’idée est en marche depuis deux ans dans la capitale burkinabè avec la mise sur pied de l’ISME par des jeunes qui ont en commun le fait d’avoir effectué leurs études au Maroc et qui ont décidé de contribuer à la formation supérieure.
Avec à sa tête Issa Nabi Coulibaly comme Président du conseil d’administration (PCA) et Dr. Claude Wetta en qualité de directeur académique, l’ISME veut montrer une nouvelle voie à suivre pour une insertion socio professionnelle des jeunes Burkinabè après leurs études. En effet, après deux années de parcours dans l’univers des établissements d’enseignement supérieur, l’institut a lancé le samedi 9 juin 2018 un projet de bourses qui devra profiter à plusieurs élèves et étudiants du pays. Un projet qui a la particularité de s’adresser aux personnes à revenus moyens et de les préparer à l’auto emploi.

« Dans un pays où les parents d’élèves ont des difficultés pour inscrire leurs enfants à l’école, il ne s’agit pas de former des étudiants classiques. » A déclaré Claude Wetta qui a aussi précisé lors de la cérémonie de présentation des bourses au public que l’ISME « constitue une structure de type nouveau dont l’ambition est de donner une double compétence aux étudiants : une aptitude professionnelle mais aussi et surtout des habilités entrepreneuriales pour offrir aux entreprises nationales et internationales des jeunes qui représentent la solution pour eux-mêmes et pour les autres ». Selon lui, il s’agit d’une volonté de tourner le dos aux Ecoles et aux Instituts Supérieurs du passé, qui ont cherché simplement à dupliquer les formations qui existaient dans certains instituts publics.
Dans la pratique, tout semble être mis en œuvre pour que les diplômés de l’ISME sachent comment trouver de l’emploi, comment faire pour s’en sortir dans la vie et comment s’insérer dans le milieu professionnel : « la finalité est de faire des diplômés qui ont un profil tendant vers 30% salarié et 70% création d’entreprise ». A expliqué le PCA de l’institut.

Trois bourses pour commencer

Pour joindre l’utile à l’agréable, l’ISME a fait trois premiers heureux lauréats qui ont reçu leurs attestions de bourses sous les yeux du public durant la cérémonie. Cette donation devrait ouvrir la voie à d’autres bénéficiaires. Ces futurs bénéficiaires seront aussi attributaires de bourses d’études au cours de la prochaine année académique, à en croire le président du Conseil d’administration.
Les bourses attribuées à l’ISME proviennent d’appuis sous forme de parrainage offerts par des partenaires de l’institut et comportent plusieurs avantages (dossier de presse). En effet, il est offert à chaque boursier de l’Institut, la possibilité de participer à un atelier de préparation morale et psychologique pour réussir à l’examen du bac. Pour ses frais de scolarité, une réduction de 50% ou l’équivalent d’un forfait de 200 000 FCFA est accordé. L’octroi d’un ordinateur portable aux 10 inscrits ayant les meilleures moyennes est aussi en jeu.
En outre, pendant leur formation à l’ISME, les étudiants participent gratuitement à quatre (4) grands séminaires hors programme académique dont deux séjours en entreprise et une subvention pour un voyage d’immersion en anglais au Ghana. Une fois sa formation bouclée à l’ISME, le bachelier aura l’avantage de s’inscrire à une formation intitulée "GERER MIEUX SON ENTREPRISE" conçue par l’Organisation mondiale du travail (OIT). Et accompagner « son étudiant », l’ISME lui ouvre la possibilité de bénéficier d’un fonds dénommé « ISME START’UP » qui lui permet de lancer une activité génératrice de revenu.

Autorités et bénéficiaires entre joie et satisfaction

L’initiative a été bien accueillie par les autorités en charge de l’enseignement supérieur. Dans un message, le ministre de l’enseignement supérieur et de l’innovation Alkhassoum Maïga, représenté par le professeur André Jules Ilboudo a indiqué que les bourses qui viennent d’être lancées « vont soulager autant de familles et permettre aux élèves récipiendaires d’avoir accès à une formation supérieure qui facilitera leur insertion professionnelle ». Selon le Pr. Maïga, les avantages de ce projet « offrent aux opérateurs économiques, des diplômés compétents, citoyens actifs, entreprenants et orientés vers la proposition de solutions qui marchent ». Preuve que l’ISME est « conscient de la synergie d’action public-privé », a-t-il ajouté dans son message, intégralement livré au public par son émissaire.
Les premiers élèves récipiendaires des attestations de bourses, visiblement émus ont exprimé leur gratitude aux premiers dirigeants de leur établissement et promis au représentant du ministre une réussite à l’examen du premier diplôme universitaire : « le fruit de vos efforts et ceux des autres acteurs du système éducatif ne seront pas vains. Nous nous engageons à ne pas vous décevoir en promettant un taux de succès de 100% au baccalauréat 2018. » A rassuré Joêl Betsaleel Ilboudo, représentant des Lauréats.
Pour le représentant des étudiants de l’Institut, Ibrahim Kiéma inscrit en 2ème année dans la filière Transport, l’ISME constitue un espoir pour « faire face au chômage » car après leur formation, lui et ses camarades ne se contenteront pas seulement du travail dans les ’entreprise mais pourront eux aussi chercher à être des entrepreneurs.

Zoom sur L’institut supérieur de management et d’entrepreneuriat (ISME)


L’institut supérieur de management et d’entrepreneuriat (ISME) est une école supérieure à vocation internationale. Les filières disponibles sont entre autres Finance/Comptabilité, Transport/Logistique, Marketing/Communication, Gestion de ressources humaines.
Le projet « Bourse d’excellence » qui vient d’être lancé est soutenu par des partenaires du monde des entreprises et devra permettre d’attribuer 150 bourses d’études aux meilleurs élèves du Burkina. La première promotion des étudiants de l’ISME sortira cette année et les entrepreneurs auront le temps de les apprécier. A promis le PCA, Issa Nabi Coulibaly.

Amidou Kabré

TOUTE INFO, quotidien d’informations en ligne

.

Portfolio

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document