RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


ELECTIONS EN TURQUIE : Le président Erdoğan réélu pour un nouveau mandat de cinq ans !

D 25 juin 2018     H 10:05     A Toute info     C 0 messages


Lors des élections couplées présidentielles et législatives tenue ce dimanche 24 juin, le ‘’Réis’’ comme on l’appelle en langue turque a été réélu au premier tour avec environ 53% des voix selon les résultats provisoires issus des urnes. Il est suivi par son principal rival Muharrem Ince, chef de file de l’opposition, candidat du CHP (Parti républicain du peuple), avec seulement un peu plus de 30% des suffrages exprimés. Pour ce qui concerne les législatives, l’Alliance Républicaine – avec en ligne de mire le parti AKP du président Recep Tayyip Erdoğan - l’a également emportée avec plus de 53% des sièges.

Plus de 56 millions d’électeurs se sont rendus aux urnes ce dimanche 24 juin 2018 en Turquie pour élire leur président et membres du parlement. Dans la diaspora, ce sont plus de trois millions d’électeurs qui se sont mobilisés dans le cadre de ces scrutins ce jour. Quant au taux de participation, il est près de 90%. Un chiffre record selon le parti au pouvoir. Ces élections anticipées interviennent 19 mois avant la date initialement prévue et 14 mois après le référendum remporté par le pouvoir Erdoğan avec 51,40% des voix. Voulue par le pouvoir en place, l’organisation de ces élections est un nouvel élan pour Ankara de repenser sa politique extérieure et surtout relancer sa politique économique qui se trouve présentement au bord du gouffre.

En termes de mobilisation électorale, le président Erdoğan a affronté une dure bataille avec Muharrem Ince, un candidat de centre-gauche qui a dynamisé l’opposition durant tout le long de la campagne électorale. Au total cinq (05) autres candidats dont une femme, Meral Akşener, étaient également en lice pour tenter de briguer un mandat à la présidence turque. Selon les résultats des sondages antérieurs, le professeur Muharrem Ince, candidat du CHP, serait le principal opposant du président sortant Recep Tayyip Erdoğan. Agé de 54 ans, le leader du parti CHP est un ancien professeur de physique-chimie. Son bastion se trouve à Izmir, troisième métropole du pays après Istanbul et Ankara.

Après l’annonce des premiers résultats provisoires, le chef de l’Etat Erdoğan a tenu un discours dans la soirée à Istanbul pour célébrer sa victoire. Agé de 64 ans, Recep Tayyip Erdoğan est donc celui que le peuple turc a préféré choisir pour reconduire la destinée du pays après le coup d’Etat perpétré par le très controversé Fethullah Gülen, toujours en exil aux Etats-Unis. En rappel, le bilan officiel de ce putsch particulièrement sanglant du 15 juillet 2016 est de 265 morts et 1 440 blessés.

Ainsi, les importantes réformes constitutionnelles qui devraient intervenir suite au référendum du 16 avril 2017 pourront être opérationnalisées après ce scrutin du 24 juin 2018. Ce projet de réforme constitutionnelle, faut-il le rappeler, vise à renforcer les pouvoirs du président de la république, remodeler le système politique du pays et également redéfinir ses relations avec l’Occident. Rappelons également que ces réformes ont pour objet de supprimer le poste de Premier ministre en créant deux postes de vice-présidence, de faire coupler l’organisation des élections législatives et présidentielles tous les cinq (05) ans et enfin réformer la Justice.

Noufou OUEDRAOGO

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document