RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Burkina Faso

Version imprimable de cet article Version imprimable


Newton Ahmed Barry à la primature : Les échéances électorales de 2020 au cœur des échanges avec Christophe Dabiré

D 27 mars 2019     H 00:36     A TOUTE INFO     C 0 messages


Le Premier ministre Joseph Dabiré a reçu en audience le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry ce mardi 26 mars 2019. L’organisation des élections à venir était au cœur des échanges entre les deux hommes.

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry s’est rendu chez le Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré. Une rencontre qui comme on pouvait s’y attendre a porté sur l’organisation des prochaines élections au Burkina Faso. C’est ce qu’a confirmé le président Barry à sa sortie d’audience le mardi 26 mars 2019. Il a notamment confié que les échanges ont porté sur l’organisation d’un référendum par l’institution dont il a la charge pour ce qui est de l’adoption de la nouvelle constitution, l’organisation des élections générales qui auront lieu en 2020 et le vote des Burkinabè de l’extérieur. Pour ce qui est du choix référendaire, le patron de la CENI rassure que son équipe est prête pour l’organisation. Il a indiqué qu’elle n’attendait que la décision des politiques qui ont le choix entre la voie référendaire et la voie parlementaire. Dans la même veine,Newton Ahmed Barry a souligné que la CENI a expliqué au chef du gouvernement avoir fait un travail formidable. En ce qui concerne le vote des Burkinabè de l’extérieur, les commissaires étaient l’extérieur et leurs rapports sont entrain d’être compilés. « Très bientôt nous allons nous adresser à l’ensemble des acteurs qui sont concernés par le processus et aux Burkinabè de façon générale et leurs expliquer les constatations que nous avons faites et les dispositions que la CENI va mettre en place pour que les Burkinabè de l’étranger puissent voter ». A-t-il indiqué. Avant de clore son propos il a laissé entendre que les élections sont un processus multi-acteurs. Selon lui, il y a des actions qui relèvent de la CENI et d’autres qui relèvent du gouvernement.

Thierry LOMPO

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document