RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


Coup dur en France : Après le Rwanda, « le français devient inutile » en Algérie

D 25 juillet 2019     H 17:32     A Alain Yaméogo     C 0 messages


Que de surprises avec l’Algérie ! Après sa lutte triomphale qui a conduit à la chute du président Abdel Aziz Bouteflika, après son sacre avec brio par sa jeunesse à la coupe d’Afrique des nations 2019, la plus prestigieuse compétition du continent africain, le peuple algérien ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. En effet les autorités algériennes en particulier le ministre algérien de l’Enseignement du Supérieur et de la Recherche Tayeb Bonzid a annoncé au cours de la semaine d’abandonner la langue française dans ses universités au profit de l’anglais pour donner plus de chance à ses étudiants dans un monde d’affaires sans pitié.

Utiliser plus d’Anglais dans les universités ? Cette semaine, le ministre algérien de l’enseignement a annoncé les premières mesures .Les en tête des documents officiels devront désormais être écrits en Arabe et en Anglais assure-t-il .Le français dès l’école primaire et une partie des filières suivies sont dans cette langue .C’est aussi une langue des affaires puisque le France est l’une des plus gros partenaires de l’Algérie.

Nous voulons dit-il donner aux étudiants algériens toutes les chances pour qu’ils aient une place dans ce nouveau monde .Car dans ce nouveau monde, il y a ni pitié, ni rien, il faut avoir des moyens et les compétences .Si on ne les a pas, on est un poids pour la société, pour le pays et pour les autres
Au début de ce mois de juillet 2019, Tayeb Bonzid a lancé un sondage sur le réseau sociaux sur le sujet accompagné d’une campagne de communication .Les résultats de cette étude seront connus le 05 août prochain.

Source RFI .Titre et chapeau : La rédaction

Version imprimable de cet article Version imprimable







Newsletter



Météo

Compteur de visites