RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Communiqués

Version imprimable de cet article Version imprimable


Affaire piratage de la RTB/Télé : pour le CSC, « aucun acte de piratage n’a été commis sur le signal »

D 17 octobre 2019     H 12:40     A TOUTE INFO     C 0 messages


Suite à sa saisine en date du 16 septembre 2019 par le Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Information et de la Communication (SYNATIC) dénonçant un acte de « piratage » sur la fréquence de la RTB/télé le 14 septembre 2019, et considérant les éléments d’informations fournies par le Ministre en charge de la Communication et des Relations avec le Parlement lors du point de presse du 19 septembre 2019, le Conseil supérieur de la communication a entrepris une série d’auditions avec l’ensemble des acteurs concernés en vue d’élucider les faits à lui rapportés.

Ces auditions se sont tenues le 02 octobre 2019 au sein de l’Institution avec, d’une part, le Secrétaire général du ministère en charge de la Communication, le Directeur général de la Radiodiffusion Télévision du Burkina ainsi que le Directeur de la RTB/Télé et d’autre part avec les responsables du SYNATIC.
Il ressort des échanges et des éléments rapportés au Conseil qu’aucun acte de piratage n’a été commis sur le signal de la RTB/Télé. Le Conseil a constaté que la diffusion dénoncée par le Syndicat porte sur la retransmission en direct, entre 11 heures 21 minutes et 12 heures 59 minutes, du Sommet Extraordinaire de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur la sécurité au Sahel tenu à Ouagadougou le samedi 14 septembre 2019.
Cette retransmission a été effectuée en partie par des prestataires privés sur demande des premiers responsables de la RTB en vue de prévenir un dysfonctionnement de la chaîne publique en raison du « mouvement d’humeur » de certains agents de la RTB ; d’où l’inexistence d’acte de piratage. L’opération a bel et bien été effectuée par les responsables de la chaîne publique investis juridiquement et socialement d’un service de propriétaire. ..../…

Le Conseil salue l’intérêt que le Syndicat porte au bon fonctionnement de la télévision nationale et remercie le Ministre en charge de la Communication ainsi que la Direction générale de la RTB pour leur disponibilité à apporter les éclairages nécessaires sur cette affaire et plus généralement pour leur diligence à assurer le service public de l’information aux populations.
Par ailleurs, le Conseil invite tous les acteurs à toujours privilégier la voie du dialogue afin de permettre à la Radiodiffusion Télévision du Burkina d’accomplir convenablement l’ensemble de ses missions de service public.

Fait à Ouagadougou, le 16 octobre 2019

Pour le Conseil, le Président

Me S. Mathias TANKOANO
Commandeur de l’Ordre de l’Etalon

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document