RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


1er novembre 2019 : la TNT mettra fin au signal analogique

D 23 octobre 2019     H 10:18     A TOUTE INFO     C 0 messages


La coupure du signal analogique de la diffusion des programmes télévisuels au Burkina sera effective. Face aux hommes et femmes de médias le 22 octobre à Ouagadougou, le Conseil Supérieur de la Communication(CSC) avec à sa tête son président Mathias Tankoano a indiqué que le 1er novembre est la date butoir de la mise à mort de la diffusion analogique et du passage à la Télévision Numérique Terrestre(TNT).Aussi, les premiers responsables du basculement à la TNT ont donné les innovations auxquelles les téléspectateurs devraient s’attendre.

Des innovations majeures seront constatées à passage de la Télévision Numérique Terrestre. Pour le président du CSC, ces innovations sont déjà visibles sur toutes les chaines qui ont basculé à cette nouvelle technologie. Au menu de ces changements positifs, on note la qualité de l’image et du son .Un confort pour les téléspectateurs qui était un défi majeur pour l’ensemble des acteurs selon le président du CSC.

Aussi pour les responsables du CSC ; le processus de passage à la TNT a débuté depuis 2012 avec les différents ministres de la communication notamment le ministre Alain Edouard Traoré et l’actuel ministre Remi Fulgance Dandjinou.La tache étant si délicate, la création de la Société Burkinabè de Télévision (SBT) a été d’un apport capital dans la mise sous pieds de la TNT.

Cette rencontre avec les journalistes et surtout avec les patrons de presse est une aubaine pour ces derniers et les CSC de discuter sur diverses leurs préoccupations. En outre, la question des contenus médiatiques face à l’envahissement des contenus médiatiques étrangers seront évoqués .La viabilité économique des télévisions et les différents coûts de diffusions des télévisions en mode TNT seront discutés.

A noté que les mesures les plus immédiates que les téléspectateurs devraient s’attendre est l’institution totale du signal analogique le 1er novembre et la numérotation des chaines sur le bouquet TNT.

Enfin et en attendant le passage d’autres chaines en mode TNT, 17 chaines burkinabè y sont déjà. Cette rencontre entre l’instance de régulation des médias (CSC) et les patrons de télévisions est ainsi une opportunité de s’accorder les violons puisque la somme de 75 millions de FCFA exigée par le gouvernement pour le passage des différentes chaines de télévisions à la TNT a été rejetée par les chefs de medias.

Alain Yaméogo

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document