RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


Burkina Faso : en soutien aux déplacés, des femmes lancent l’initiative « célébrons le 8 mars autrement »

D 8 février 2020     H 20:44     A TOUTE INFO     C 0 messages


La situation sécuritaire préoccupante du Burkina Faso, laisse toujours des dégâts incalculables .Si les pertes en vies humaines se comptent sans lasse, la vie ne fait pas du cadeau non plus aux rescapés, fuyant les massacres des terroristes. Pour apporter leur contribution aux milliers de déplacés du pays, l’ancienne ministre Rita Sawadogo et plusieurs de ses camarades femmes ont lancé le concept « Célébrons le 8 mars autrement », une initiative de collecte de fonds pour venir en aide aux déplacés. Cette initiative qui vise la somme de 1 milliards a été expliquée aux hommes de médias le 07 février 2020 à Ouagadougou.

L’urgence est de taille et chaque seconde compte pour soutenir les 600 mille déplacés du Burkina Faso. Pour ce faire Rita Sawadogo et son équipe pensent avoir trouvé leur petite idée pour redonner le sourire aux victimes d’attaques terroristes : une collecte de dons.
A l’écouter, l’initiative de collecte des dons a été suscitée au cours d’un de ses voyages dans le Sanmentenga, région qui abrite massivement des déplacés. La situation de tristesse, de dénuement, de promiscuité de ses derniers donna des frissons à dame Sawadogo. « Je me suis posée 100 et une question », indique-t-elle après son constat de la situation peu enviable des déplacés. Choquée et touchée, « j’ai pleuré de Kaya à Ouaga », souffle Rita Sawadogo, au vu des conditions intenables des déplacés malgré les efforts du gouvernement.

Que faire ?, c’est l’interminable question qui a accouché l’idée de « Célébrons le 8 mars autrement. » Ainsi la 163 édition de la fête des femmes, doit être célébrée autrement .L’effort de guerre doit être consentie selon la présidente du comité. En outre, en lieu et place de la bamboula le 08 mars 2020, toutes les femmes, hommes et bonne volonté sont appelés à un sursaut patriotique .Contribuer de sa manière pour venir en aide aux déplacés internes.

Pour les membres de « Célébrons le 8 mars autrement », l’objectif d’arracher la somme de 1 milliards de FCFA est bel et bien possible. Avec 20 millions d’habitants dont 11 millions de femmes, si chaque femme contribue pour 100 FCFA, le cap du milliard est franchi, soutient le comité de pilotage. L’appel est ainsi lancé aux journalistes, hommes et femmes du Burkina Faso et de la diaspora, aux institutions et organisations pour une solidarité nationale.
Les diverses contributions sous contrôle d’huissiers de justice dans un élan de transparence et d’intégrité feront l’objet de devoir de redevabilité, assurent les femmes.
NB : CONTRIBUTIONS (ORANGE MONEY, 54 25 40 40/ 77 83 63 63) MOBICASH (70 31 11 89)

Alain Yaméogo

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document