RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


Elections 2020 : La Turquie débloque 120 millions pour le Burkina

D 17 février 2020     H 15:55     A ALAIN YAMEOGO     C 0 messages


La Turquie a débloqué la coquette somme de 120 millions de Franc CFA pour contribuer à l’organisation de l’élection couplée présidentielle et législative au Burkina Faso en novembre 2020. Cette information a été révélée à la presse le 17 février à Ouagadougou au cours d’une cérémonie de remise symbolique du chèque entre l’ambassadeur de Turquie au Burkina Faso et le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).


La Turquie est solidaire au Burkina Faso dans son processus d’organisation des élections couplées du 22 novembre 2020 .En effet, le pays de Recep Tayip Erdongan, a débloqué la baguette somme de 200 mille dollars soit 120 millions de nos Francs pour contribuer à l’organisation du scrutin. Selon l’ambassadeur turque au Burkina, A. Asim Arar, ce geste est un témoignage de la solidarité du peuple de son pays à l’égard du pays des hommes intègres .De plus, le Burkina est dans un processus d’encrage démocratique qui est salutaire selon le diplomate.

A entendre, le président de la CENI, Newton Ahmed Barry, « ce qui est important, ce n’est pas la quantité mais le symbole » qui compte. A l’en croire, la Turquie en lieu et place de remettre cette somme à d’autres organismes pour la gérer, a remis directement le don à l’Etat burkinabè. Une manière de responsabilisation des acteurs qui est fort encourageant et respectable pour le président de l’institution.

En outre ,c’est le 21 octobre dernier que le gouvernement burkinabè a lancé un SOS à ses partenaires et amis à lui soutenir pour l’organisation de l’élection de 2020 .Et la Turquie en a eu oreille attentive à répondre favorablement à cet appel.
Par ailleurs les responsables de la CENI demandent toujours l’accompagnement de la Turquie. « La vache ne dira jamais assez merci à la rivière parce qu’elle reviendra encore boire » conclura le président de la CENI Newton Ahmed Barry.

Alain Yaméogo

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document