RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


Mali : « Je ne n’aurai d’autres limites que la constitution » IBK

D 15 juin 2020     H 14:30     A Camille Baki     C 0 messages


Situation sécuritaire, crise sanitaire liée au covid 19, contestation après les législatives, ce sont les maux que vivent les Maliens ces derniers temps. Qualifiés de situation chaotique et dramatique, Mahmoud Dicko a pris la tête d’un mouvement pour réclamer la démission du président le 5 juin 2020. Suite à la mobilisation des milliers de Maliens, le président avait disparu des radars, faisant place à certaines rumeurs d’une quelconque fuite du président. Il brise le silence ce 14 juin 2020 à travers une allocution à la nation. Pour lui les Maliens méritent une nation forte et fière, et pour cela il fera tout ce qu’il a de son pouvoir pour les satisfaire, et pour y arriver le dialogue est un impératif.

« Chaque Malien qui souffre ou qui manifeste, m’interpelle et mérite mon attention, car ma mission est de servir le Mali. » c’est sous ce ton d’apaisement que le président Malien Ibrahim Boubacar Keita s’est adressé aux Maliens ce 14 juin 2020. Depuis les manifestations de Sikasso, les manifestations au lendemain de la proclamation des résultats des législatives et la marche du 5 juin 2020 de la coordination de Mahmoud Dicko, IBK s’est resigné dans un silence d’observation des évènements. « Mes chers compatriotes, J’ai suivi avec attention les récents évènements qui se sont déroulés dans notre pays ». A-t-il souligné dès les premiers lignes de son discours. De par ce discours, il brise et met fin aux spéculations faisant état de son absence au pays.

Une oreille attentive et paternelle

IBK, se veut un père soucieux du bien-être et du devenir des Maliens. Il travaille d’arrache-pied pour le bonheur de ses compatriotes à qui, il prête une oreille attentive. « J’ai entendu les colères et les cris. J’ai entendu les revendications et les interpellations ». « J’ai compris, et c’est la lourde responsabilité que j’ai envers vous » rassure-t-il. « J’œuvre sans relâche à ce que chaque Malien puisse se nourrir et nourrir sa famille. Je travaille à ce que les Maliens puissent accéder aux denrées de première nécessité et à des coûts raisonnables.
Je veux que vous puissiez envoyer vos enfants à l’école afin de leur offrir un avenir certain, que vous puissiez accéder à des services de santé de qualité dans un pays au sein duquel la sécurité est assurée sur l’ensemble du territoire. J’œuvre afin que le marché de l’emploi soit également plus accessible aux maliennes et aux maliens, quel que soit leur âge ou leur catégorie socio-professionnelle.
Chers compatriotes, vous méritez une Nation forte et fière. » ainsi s’engage-t-il pour un Mali prospère. Aussi dit-il ouvert à tout dialogue, car la situation du pays demande une union sacrée des filles et fils du Mali. C’est pourquoi il se réjouit d’une perspective de dialogue avec les responsables de la marche du 5 juin.

Des pistes de sortir de crise avec un nouvel exécutif

Le nouvel exécutif dirigé par Boubou Cissé devra constituer son gouvernement en tenant compte des critères décidés lors du dialogue national. Pour IBK, cette équipe gouvernementale sera au service du Mali et n’aura aucun droit à l’erreur. C’est pour pourquoi : « La nouvelle équipe gouvernementale s’attaquera, entre autres, sous le leadership du Premier ministre, à la mise en œuvre urgente des résultats du Dialogue National Inclusif qui a mis en avant toutes les priorités du peuple malien. Celles-ci sont d’ordre sécuritaires, sociales, politiques et de gouvernance ». Ordonne-t-il. A cela s’ajoute la résolution urgente de la question scolaire avec les syndicats, le monde de la santé et les déplacés internes du centre du Mali. Pour le locataire de Koulouba, rien ne saurait être au-dessus du Mali et du confort des Maliens. « Ma porte est toujours ouverte et ma main tendue ». A-t-il conclu.

Camille BAKI

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document