RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


Mise en accusation de Blaise Compaoré dans le dossier Sankara : "l’heure de la justice a enfin sonné" se rejouit Me Guy Hervé Kam

D 13 avril 2021     H 17:56     A Jean Babehinibè KAMBOU     C 0 messages



Le tribunal militaire du Burkina Faso a décidé, le 13 avril 2021, de la mise en accusation de l’ex président Blaise Compaoré dans le dossier de l’assassinat de l’ancien président Thomas Sankara (4 août 1983-15 octobre 1987). Les charges retenues contre Blaise Compaoré sont entre autres attentat à la sûreté de l’Etat, complicité d’assassinat et recel de cadavres.
Outre l’ancien chef d’Etat, 13 autres personnes devront comparaitre devant le tribunal militaire dans ce dossier. Et parmi celles-ci, figure Gilbert Diendéré déjà condamné dans le cadre putsch manqué de septembre 2015. L’ancien bras droit du régime Compaoré est poursuivi pour complicité d’assassinat, recel de cadavres, attentat à la sûreté de l’Etat.

Maitre Guy Hervé Kam, l’un des avocats en charge du dossier de l’affaire Thomas Sankara, s’exprimant au micro de nos confrères de l’Observateur Paalga a laissé entendre que l’heure de la justice a enfin sonné. « Nous pouvons dire que l’heure de la justice a enfin sonné et qu’un procès peut avoir lieu puisque le juge a renvoyé (le dossier) pour le jugement ». Pour la suite du dossier, Me Guy Hervé Kam explique qu’il appartient maintenant au procureur militaire de programmer une date d’audience.
www.touteinfo.com

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document