RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Communiqués

Version imprimable de cet article Version imprimable


Education : le SYNATEB rejette les assises nationales sur l’éducation dans sa déclaration de rentrée

D 20 octobre 2021     H 16:19     A ALAIN YAMEOGO     C 0 messages


Ouagadougou le 10 octobre 2021

MESSAGE DE RENTREE DU SYNATEB

Camarades militantes et militants
Camarades sympathisantes et sympathisants
Travailleuses et travailleurs de l’éducation de base
Chers parents d’élèves

Le vendredi 1er octobre, les élèves et les enseignants du Burkina Faso ont repris le chemin des classes pour une nouvelle année scolaire. C’est l’occasion pour le Bureau National (BN) du Syndicat National des Travailleurs de l’Éducation de Base (SYNATEB) de vous souhaiter une bonne année scolaire à travers le présent message.

Camarades

L’année scolaire 2020-2021 a été des plus éprouvantes pour les burkinabè en général et le monde de l’éducation en particulier.
En effet, en plus de la crise sanitaire et celle sécuritaire exacerbée avec son cortège de victimes, de déplacés internes et de fermetures de structures scolaires, il faut ajouter le renchérissement du coût de la vie et la gestion chaotique et dictatoriale de notre ministère par le gouvernement actuel.

Au plan sectoriel, l’année scolaire passée a été marquée par la grave crise scolaire née des réformes hasardeuses annoncées par le gouvernement et dont les points culminants furent la traduction en conseil de discipline du camarade secrétaire général de la CGTB, la décision de fermeture du lycée Philipe Zinda KABORE, le blocage des carrières des travailleurs de l’éducation et la remise en cause de nombreux acquis des travailleurs tels les conférences pédagogiques, la réduction du nombre de CEB… Toutes ces difficultés résultent de la volonté du gouvernement MPP de se désengager des secteurs sociaux et remettre en cause les libertés démocratiques et syndicales.

En ce qui concerne les assises nationales sur l’éducation annoncées en grande pompe par le gouvernement, elles s’inscrivent dans la logique de saccage de notre système éducatif au regard du contenu émanant du document de base présenté par le MENAPLN. Comment comprendre que le protocole d’accord, qui est un accord formel entre la CNSE et le gouvernement, se retrouve en bonne place comme point essentiel de discussion des assises ?
En ce qui concerne la mise en œuvre du protocole d’accord gouvernement/CNSE, les travailleurs de l’éducation doivent se convaincre que le gouvernement passe par la ruse et la délation pour ne pas le mettre en œuvre.
Nous en voulons pour preuve le retard dans la prise d’actes de bonification au profit des agents des emplois terminaux et la non organisation de l’examen spécial de reclassement des IC dans le corps des PCE.
Nous restons convaincus que sans une lutte organisée, le gouvernement ne débloquera pas les carrières de ces milliers de travailleurs.

Camarades,
Les enjeux qui se présentent à nous en cette année sont tellement immenses qu’il n’est point besoin de vous rappeler la taille de nos tâches et les sacrifices que nous devons consentir. Nous devons nous convaincre qu’aucun sacrifice n’est de trop pour sauver l’école burkinabè de ces prédateurs. C’est pourquoi le Bureau National vous appelle à plus de mobilisation afin de donner tous les moyens à notre organisation pour faire échec au projet funeste du gouvernement MPP. Cela passe non seulement par la mobilisation humaine mais aussi financière.
Camarades,
Tout en vous félicitant pour les combats que vous menez au quotidien pour défendre les intérêts des travailleurs de l’éducation et garder ainsi à flot notre système éducatif en pleine déliquescence, le Bureau National vous invite, dans la discipline syndicale à participer à toutes les actions et activités qu’organisent le SYNATEB et les structures authentiques de lutte.

Le Bureau National vous souhaite une bonne rentrée scolaire dans la combativité, la discipline du syndicalisme révolutionnaire de lutte de classes.

Bonne rentrée scolaire 2021-2022 à toutes et à tous !
Vive le SYNATEB !
Vive le syndicalisme révolutionnaire de lutte de classes !
Pour le Pain et la Liberté, la lutte continue.

Pour le Bureau National
Le Secrétaire Général

François de Salle YAMEOGO

CP:Ouaga FM

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document