RSS 2.0 twitter google facebook youtube

-->


Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité



Djibo : Plusieurs dizaines de terroristes neutralisés, des suspects arrêtés (gouvernement)

D 31 mars 2022     H 18:49     A ALAIN YAMEOGO     C 0 messages


agrandir
-->

Le gouvernement de transition a animé un point de presse, le 31 mars 2022 à Ouagadougou pour se prononcer sur la situation sociopolitique. Si les débats ont tourné majoritairement sur le dernier sommet extraordinaire de la CEDEAO et la détention de l’ancien président Roch Marc Christian Kaboré, la situation sécuritaire n’a pas été oubliée par les deux ministres conférenciers, Lionel Bilgo, ministre en charge de l’éducation nationale et porte-parole du gouvernement et la ministre en charge des Affaires étrangères Olivia Rouamba.

La situation sécuritaire demeure toujours préoccupante sur le terrain a laissé entendre le ministre Lionel Bilgo. Il indique que plusieurs attaques terroristes ont été signalées à la moitié du mois de février à mars. La menace terroriste à créer de nouveaux déplacés et le blocus instauré par les groupes armés menace plusieurs zones. Selon toujours le ministre, le gouvernement travaille à apporter une réponse adéquate à la menace. Dans certaines zones, les pylônes des téléphones mobiles sont saccagés. Cela rend les communications difficiles ajoute le ministre, qui dit être informé de ces situations qui nécessitent un traitement diligent.


Sur la situation de la ville Djibo prise en otage par des groupes armés terroristes, le ministre porte-parole du gouvernement que des opérations ont été lancées dans la zone pour sa sécurisation depuis quelque temps. « Il y a eu beaucoup d’actions qui ont été menées par l’armée ces derniers moments. Pour ce qui concerne la situation à Djibo, les forces armées nationales ont conduit des actions de sécurisation afin d’identifier et mettre hors d’Etat de nuire les individus qui harcellent et menacent continuellement les populations civiles. Dans ces opérations, plusieurs dizaines de terroristes ont déjà été neutralisés. Certains suspects ont été mis aux arrêts .Les actions des unités militaires continuent de sécuriser les grands axes de ravitaillement » explique le ministre.

Sur les informations qui font état d’une attaque contre des civiles dans le village de Daoga, commune de Pissila dans la province du Sanmenatenga ,le ministre dit attendre le rapport de l’armée pour avoir un chiffre clair des victimes. L’Agence d’Information du Burkina, dans un article parle d’une dizaine de civils tués à la grenade dans la nuit du 30 au 31 mars 2022.

Alain YAMEOGO
Image d’illustration à la "Une"



Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document