RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité



Burkina Faso : "Ni la Russie, ni la France ne pourra nous sauver..." interpelle Tommy Régis Zongo, membre de la diaspora burkinabè aux USA

D 4 novembre 2022     H 13:26     A ALAIN YAMEOGO     C 0 messages


Ceci est une tribune de Tommy Régis Zongo, Burkina vivant aux États-Unis, sur la situation nationale

Tommy Regis Zongo est Président de la fondation SERVIR Le FASO et membre de la diaspora burkinabè aux USA.
Il est aussi coordonateur du mouvement STAND UP FOR BURKINA , linguiste, Consultant en Développement & recherche pharmaceutique, ce burkinabè résidant aux USA par cette tribune, s’adresse aux nouvelles autorités du Burkina Faso.

Après 2 coups d’Etat successifs, la situation nationale est inquiétante. Rien n’est acquis.
La fébrilité des acteurs politiques, le climat de suspicion que l’on constate au sein de la population, l’incivisme qui tend à se généraliser, la situation de chômage des jeunes ( diplômés ou non)ne sont pas faits pour rendre optimiste.
Personnellement cela ne m’étonne guère. Quand on vient aux affaires sous prétexte de rectifier ce qui ne va pas. On tombe dans la diversion, dans pa gabegie, le népotisme et la bourgeoisie tout en oubliant que le peuple est désespéré, déboussolé face à l’hydre terroriste, la famine, la maladie, on ne peut que tomber dans un cycle infernal de coups d’Etat ou d’insurrections populaires.

Je me rappelle que la gestion de Damiba est
simplement catastrophique. Elle n’a pas du tout été empreinte de sagesse, j’allais dire de patriotisme authentique ; le tout coloré de favoritisme et de récompenses.

J’interpelle la nouvelle nomenclature du gouvernement KYELEM . On sait que lui-même était en train de pourfendre certains ministres Damiba qui se retrouvent dans son gouvernement.
Tout laisse entrevoir que certains ministres lui ont été imposés. Nous savons également qu’il y’a au sein du gouvernement, des hommes capables, consciencieux .
Les chantiers pour ce nouveau gouvernement c’est ramener la sécurité et
refonder l’Etat . Pour y parvenir, il faut de l’intégrité de la sagesse, du sacrifice. Il faudrait moraliser la société et revoir le nombre de partis politiques

Nous avons nagé pendant longtemps dans le faux, une vie de rêve, c’est pourquoi les nouvelles autorités devraient se battre contre l’incivisme, l’intolérance, la jalousie, l’égoïsme la recherche des raccourcis, de la vie facile.

Au nom de la diaspora , Nous ne pouvons que répéter ce qui est connu de tous : personne, personne ne viendra construire notre Faso pour nous.

De nombreux burkinabè donnent de la voix pour exiger un nouveau partenariat avec la Russie. Nous estimons que Ni la Russie ni la France ne pourra nous sauver de cette situation dans laquelle on se trouve.
Il faut que nous en soyons conscients de cela .
Comme partenaire, il ne faut pas chasser l’un pour l’autre. Travaillons plutôt avec le monde entier car il s’agit d’une coopération vertueuse.

Tommis Régis Zongo



Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document