RSS 2.0 twitter google facebook youtube

-->


Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2



Sport : Le ministre Tahirou Bangré s’engage à « rassembler la famille du sport dans toute sa diversité »

D 6 février 2016     H 16:44     A TOUTE INFO     C 0 messages


agrandir
-->

Les présidents des différentes fédérations sportives burkinabè ont été présentés le mercredi 4 février 2016 au nouveau ministre des sports et des loisirs. Le ministre Tahirou Bangré compte faire bouger les lignes au plan du développement sportif en faisant preuve d’imagination car, pour lui, les attentes sont nombreuses et diverses.

Par Sidnooma Delaforce

Pour le nouveau ministre des sports et des loisirs, la mission principale est de « rassembler la famille du domaine sportif dans toute sa diversité ». Il appelle ainsi chaque fédération à ajouter sa pierre à l’édification d’un sport commun.
Le ministre des sports a, lors de son intervention, invité les responsables des différentes disciplines sportives à redoubler d’ardeur dans leurs activités respectives. « Il y a certes des situations qui nous interpellent tous. Ce sont entre autres des querelles intestines au sein du domaine sportif, existantes depuis belle lurette », a indiqué Tahirou Bangré, avant d’ajouter que « le sport est par essence un facteur de cohésion ». Ainsi, il a lancé un appel à la cohésion et à la fraternité aux représentants des disciplines sportives.
Le nouveau ministre espère, au cours de son mandat, pouvoir doter les différentes régions d’infrastructures sportives adéquates, gage d’un développement du sport dans son ensemble. Pour ce faire, il faudra nécessairement travailler à obtenir un financement du côté du ministère des économies et des finances. « C’est regrettable de voir nos joueurs éprouver des difficultés sur des terrains où ils n’arrivent pas à produire le beau jeu que nous voulons », a-t-il précisé. Le comité olympique ne dit pas le contraire lorsqu’il soutient que « l’essentiel pour le département est d’avoir des structures sportives à la hauteur des attentes de la population ».

Pour finir, le ministre prévoit rencontrer individuellement toutes les fédérations pour échanger autour des difficultés qu’elles rencontrent.