RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


Fin du cycle électoral : La CODEL fait le point du déroulement

D 23 mai 2016     H 22:37     A TOUTE INFO     C 0 messages


La Convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections (CODEL) était face aux hommes de médias ce lundi 23 mai 2016 pour faire le point du déroulement des élections municipales qui se sont tenues la veille.

Face à la presse ce lendemain des municipales, le président de la CODEL, Maître Halidou Ouédraogo, a d’emblée félicité ses agents qui, selon lui, « ont su relever le défi ». Les remerciements du président vont également à l’endroit des experts de la « situation room », chargés du traitement des informations et à la mise en ligne sur la plateforme www.burkinavote.com. Pour ce faire, chaque expert a reçu une attestation, tenant lieu de certificat de capacité pour le travail abattu.
En rappel, pour le monitoring et l’observation des élections qui se sont déroulées la veille, la CODEL a déployé trois observateurs par commune. Des rapports ont été envoyés aux experts dans la chambre de décision via un système sms mis en place. Aussi, à partir du traitement des résultats, la CODEL note que 92% des bureaux de vote ont été sécurisés avant 6 heures sur l’ensemble du territoire, le bon respect des procédures de vote par les membres des bureaux de vote, le respect du quota de 30% à la junte féminine sur les listes des candidats, etc. Ainsi, la CODEL salue l’action de fair-play des candidats et représentants des partis politiques qui ont contribué à amorcer les tensions. La CODEL n’a pas manqué de faire un clin d’œil à la presse pour l’effort fourni dans le traitement équitable des informations.
Insuffisances et recommandations
Les observateurs de la CODEL ont fait remonter un certain nombre de dysfonctionnements. Il s’agit notamment du manque d’affichage des listes électorales (seulement 29% des bureaux de vote sur l’ensemble du territoire national) ; quelques tentatives d’influences de électeurs constatées à Kossi dans la province du Mouhoun ; les blocages et tentatives de blocages des opérations de vote à Karangasso Samba dans la province du Houet et à Dapelogo ; des échauffourées entre électeurs dans la commune de Sabcé, province du Bam dans le centre-nord.
Par conséquent, la CODEL a formulé des recommandations dans la perspective d’améliorer les élections à venir. L’on retient entre autres : la sensibilisation des citoyens à l’éducation civique, la systématisation de l’affichage des listes des candidats devant les bureaux de vote, la sécurisation du fichier électoral, la culture de la redevabilité et de l’imputabilité, etc. Pour finir, le président, Maître Halidou Ouédraogo, appelle l’ensemble des parties prenantes à user des voies légales en cas de contestations des résultats provisoires qui seront proclamés par la CENI.

Sidnooma Delaforce Ouédraogo

Version imprimable de cet article Version imprimable