RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2



Insécurité au Burkina Faso : « Il y a un capitaine à bord… » Simon Compaoré, ministre en charge de la Sécurité intérieure

D 22 octobre 2016     H 00:56     A TOUTE INFO     C 0 messages


Les autorités en charge de la défense et de la sécurité ont, ce 21 Octobre 2016, animé un point de presse sur la situation sécuritaire dans le pays. Question de rassurer et d’interpeller une population éprouvée par tant d’attaques.


De ce point de presse, il ressort que des mesures sont prises pour élucider les circonstances sur les évènements d’Intangom dans la province de l’Oudalan. Il s’agit notamment de la mort des deux(02) civils. Pour le Chef d’Etat-major Général des Armées(CEMGA), le génie militaire est à pied d’œuvre pour lever le voile sur ces tragiques évènements. Et le Général Zagré de rappeler que les militaires burkinabé ont géré l’attaque avec promptitude et professionnalisme malgré la modicité des moyens du pays et donc de son armée.

Mesures prises

Le pays étant de plus en plus dans le collimateur des groupes terroristes, le Chef d’État-major Général des Armées a annoncé que le rapatriement des bataillons engagés à l’étranger et au Darfour notamment est en vue pour répondre aux défis sécuritaires internes. Le rapatriement en question est prévu pour le mois de juillet 2017. Les autorités ont tenu à rassurer la population car, selon elles, la situation est sous contrôle. Pour cela, la coopération entre pays du G5 Sahel est mise à contribution. Quant aux populations, elles sont aussi interpellées pour jouer leur partition selon le Ministre de la Sécurité intérieure. « Ce n’est que par la détermination du peuple qu’il viendra à bout des terroristes. »a indiqué le ministre Simon Compaoré.

Soumana LOURA,
TOUTE INFO, Quotidien burkinabè en ligne