RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Interviews

Version imprimable de cet article Version imprimable


DECORATIONS A KAYA 2016 : Les récipiendaires du Centre Nord à l’honneur

D 10 décembre 2016     H 19:30     A Toute info     C 0 messages


Comme à l’accoutumée, la célébration de la fête de l’indépendance sont des occasions saisies pour rendre hommage à ceux qui ont rendu un service à la Nation dans un domaine de développement. L’année 2016 n’a pas fait exception à la règle. Plusieurs personnes physiques et morales ont de ce fait, été reconnues et honorées ce 10 décembre à Kaya.


Militaires, civils, burkinabè et expatriés vivants au Pays des Hommes intègres, ils étaient une cinquantaine ceux évoluant dans la région du Centre Nord en qui la Nation a reconnu les mérites et honorés ce samedi 10 décembre 2016 sur le parvis de la Salle Polyvalente de Kaya. Les types de distinctions sont au nombre de quatre(04).C’est ainsi que 16 personnalités ont été érigées au rang de l’Ordre National, 37 dans la catégorie Ordre du Mérite burkinabé, 06 dans la catégorie de l’Ordre du mérite du développement et une (01) pour ce qui est. Quelques récipiendaires nous livrent leurs luttes pour le développement au quotidien.

Alphonse Sayaogo

Je suis enseignant de philosophie dans le secondaire. C’est un grand honneur quand on voit ses mérites reconnus par la Nation à laquelle on appartient. Après 18 ans de service, je considère que c’est un appel à m’investir davantage. C’est ce qui compte le plus.

Renate Schroff

C’est bien entendu un très grand honneur et une très grande joie de recevoir cette médaille. Vous savez Notre jumelage avec la ville de Kaya date de 44 ans.Nous nous sentons très unis avec la ville de Kaya compte tenu de la densité des échanges que nous avons effectués et que nous comptons poursuivre. Nous sommes une commune dans la Bavière. Nous soutenons des projets dans le domaine de l’éducation de la culture et du sport mais aussi de l’hygiène et de l’assainissement et dans la lutte contre les déchets solides.

Hugues Guy, coopération française

J’ai commencé à m’intéresser à la scolarisation dans le village de Tanzourgou après Manéga et bien d’autres villages dans la région du Centre Nord. La scolarisation piétinait dans cette commune avec l’achat des livres qui causait des problèmes aux parents. Par la suite, nous avons construit un dispensaire. J’ai aussi apporté des documents pour le musée national

Blaise Ouédraogo

J’ai été récompensé dans le cadre mes activités qui rejoignent la volonté de la hiérarchie militaire de renforcer les liens entre l’armée et la Nation. Nous exprimons à la fois notre volonté et notre disponibilité à toujours travailler pour la Nation chaque fois que besoin sera.

Propos recueillis par Soumana Loura
TOUTE INFO, Quotidien burkinabè en ligne

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document