RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


LIGUE DES CHAMPIONS : Fin de parcours pour le RCK

D 20 mars 2017     H 13:30     A Toute info     C 0 messages


Les « Faucons » ont été éliminés en ligue africaine des champions malgré leur victoire (1-0) devant l’Union Sportive de la Médina d’Alger (USMA) le samedi 18 mars 2017 au stade du 4-Août de Ouagadougou.

C’en est fini pour le Rail Club du Kadiogo (RCK) en ligue africaine des champions. En effet, on se rappelle qu’à l’aller les « garçons » de Kamou Malo avaient perdu (2-0) en Algérie. Pour se qualifier, ils devaient remonter au maximum trois buts mais hélas, le samedi dernier au stade du 4-Août de Ouagadougou, les « Faucons » n’ont pas fait mieux que d’inscrire l’unique but de la partie synonyme d’élimination.
La première période n’a pas donnée grand-chose à voire si ce n’est qu’une nette domination de l’équipe burkinabè mais irréaliste devant les buts gardés par Mohamed Zemmamouche.

25e mn : Amir Sayoud écope d’un carton rouge suite à des injures proférées sur l’arbitre.

L’entrée de Mohamed Kahan et Aboubacar Sidiki Traoré donnent du fil à retorde…
Il faudra attendre au cours de la seconde période de jeu pour voir des « Cheminots » déterminés et gonflés à bloc ainsi, Ils multiplient les actions de buts en poussant les Algériens à commettre des fautes tout en restant repliés dans leur camp. Une détermination qui sera payante à partir de la 53e mn. Mohamed Kahan, bénéficiant d’une passe dans la surface de réparation crucifie d’une frappe des 30 mètres le portier algérien.
80ème mn : Ibeh Michael d’un travail individuel et technique depuis le rond central jusqu’à la surface de réparation est fauché. Il écope d’un carton jaune.
Le champion en titre n’arrivera donc pas à faire la « Remontada » comme l’aurait souhaité certains analystes du football burkinabè.

Aziz Tiendrebeogo

Les à-côtés

L’arbitrage nigérien a été décrié tout au long de la rencontre RCK # USMA. A l’issue du coup de sifflet final, des supporteurs s’en sont pris à ces derniers. N’eut été l’intervention des forces de l’ordre et de sécurité (FDS). Ils allaient y rester.

Les Algériens « des persona non grata »
Idem pour l’équipe algérienne qui a essuyée des injures et des sachets d’eau par les supporteurs burkinabé tout au long de la rencontre.

Des supporteurs « gazés »

Les FDS ont eu recours au gaz lacrymogène et matraques pour disperser les supporteurs véritablement remontés non seulement contre l’équipe algérienne mais aussi l’arbitrage.

Alex Asamaoh hué
L’attaquant ghanéen du RCK pas d’un grand jour a bénéficié d’une pléthore d’occasions au cours de la première période. Le 12ème homme en avait ras-le-bol de la prestation de celui-ci. Il a finalement cédé sa place en seconde période de jeu.

Pas de bidons d’eau
Il fallait montrer patte blanche pour avoir accès au stade. Tant le dispositif sécuritaire était de mise. L’accès au stade avec les bidons d’eau était interdit.
(Rassemblés par AT)

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document