RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2



DÉVELOPPEMENT DURABLE : La société « Cité Branchée » prône l’implication des villes

D 22 novembre 2016     H 08:53     A TOUTE INFO     C 0 messages


Parce que le Développement Durable est devenu non une option mais une obligation, un salon est prévu en 2017 pour sa promotion. Initiatrice du salon ; la société Citée Branchée appelle chacun à jouer sa partition pour que le développement durable devienne une réalité.

Les changements climatiques avec leurs lots de conséquences fâcheuses que subissent surtout les pays en voie de développement font que l’idée de promouvoir le développement durable est devenue une nécessité, estime la Directrice générale de conseils, Cité Branchée Scarlette Zongo. Il y a que la mise en œuvre dudit développement durable n’est pas sans poser quelques interrogations au nombre desquelles les questions du financement, de la typologie des projets en adéquation avec les besoins des villes africaines ainsi que la question des acteurs à même de mettre en œuvre les dits projets.

Pour Cité Branchée, la réponse à ces questions se trouve dans les villes parce qu’elles abritent le plus grand nombre de citoyens mais aussi des acteurs à même de trouver des solutions viables au défis urbains et environnementaux. Pour cela, la société Citée Branchée a initié un salon dénommé « DevA » pour « Développement » et « Afrique » en vue de constituer un cadre de rassemblement de tous les acteurs du développement durable dans les villes. Participeront à ce salon qui est prévu en février 2017, des décideurs, des organismes d’aide au développement, des collectivités locales ,des fonds d’investissements etc. Ceux-ci vont intervenir à travers des panels des sensibilisations ainsi que des expositions.

Résolument engagée dans le processus du développement durable selon son bourgmestre, la ville de Ouagadougou jouera sa partition pour la réussite de ce salon. Pour le maire, il est grand temps de passer des discours aux actes dans la volonté de promouvoir le développement durable pour une amélioration accrue des conditions de vie. Un concours est du reste prévu dans le cadre du salon pour « stimuler l’innovation et l’entrepreneuriat chez les jeunes de moins de 35ans »

Soumana Loura
TOUTE INFO, Quotidien burkinabè en ligne